Inauguration d'un nouveau plateau médical d'un coût de 2 milliards à Dakar PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 26 Décembre 2008 16:55

Un nouveau plateau médical d'un coût de deux milliards a été inauguré mercredi à Guédiawaye (banlieue de Dakar) par le ministre de la Santé et de la Prévention médicale, Dr Safiétou Thiam, a constaté un reporter de l'APS. Dénommée "La Clinique du Golf", la structure implantée entre la cité Fadia et la Cité Fayçal, est d'une "importance capitale dans l'amélioration de l'offre de soins dans la région de Dakar", selon le ministre de la Santé qui a présidé la cérémonie. Le projet de mise sur place de la clinique est le "fruit de l'engagement de patriotes sénégalais soucieux de la qualité et de l'accessibilité des soins offerts à leurs concitoyens", a relevé Safiétou Thiam.


Elle a ainsi souligné que cette polyclinique, "première du genre en Afrique subsaharienne", offre un plateau technique très élevé, à l'image des cliniques des pays développés.

La structure sanitaire constitue une avancée certaine dans le renforcement du tissu des structures sanitaires du Sénégal, a-t-elle ajouté.

Située dans une zone en plein essor, cette clinique à vocation sous-régionale, permettra non seulement de désengorger les structures du centre-ville, mais donnera également la possibilité à des patients vivant dans la sous-région de bénéficier de soins de qualité à moindres coûts, a-t-elle indiqué.

En outre, cette clinique, construite sur 2000 m2, doit disposer d'un personnel technique expérimenté avec des compétences diverses, pour pouvoir répondre efficacement aux besoins prioritaires de santé des populations.

Selon le ministre, cela favorisera l'emploi de nouveaux professionnels de la santé avec un impact sur la résorption du chômage des jeunes.

Considérant la médecine privée comme une "partie intégrante" du système de santé, Dr Safiétou Thiam a soutenu qu'elle permet d'améliorer de façon très significative les performances sanitaires, en vue de l'atteinte des objectifs du millénaire pour le développement.

Elle a souhaité que l'inauguration de cette clinique soit le point de départ pour la concrétisation de l'approche Partenariat Public-Privé (PPP), axe stratégique du Programme national de développement sanitaire, en cours de validation.

En présence du directeur général de l'APIX, Aminata Niane, le promoteur, Dr Massamba Sarré Thiam a précisé que la clinique d'une capacité d'accueil de 40 chambres climatisées, offre un large éventail de soins dans tous les domaines prioritaires de santé. Ils vont de la santé de la reproduction à la prise en charge des maladies chroniques, dites maladies à soins coûteux, en passant par la néonatologie, entre autres.

La clinique offre à cet égard une alternative crédible aux coûts élevés d'évacuations sanitaires vers l'Europe, notamment dans le domaine de la cardiologie avec un appareil "unique" dans la sous-région.

Le promoteur, chef de service de cardiologie à l'hôpital Principal de Dakar pendant plusieurs années, auteur de plusieurs publications scientifiques, ambitionne ainsi de "répondre efficacement aux besoins prioritaires de santé des populations".

Déjà dès le démarrage des activités de la clinique, une journée de consultations médicales a été offerte aux populations riveraines, a rappelé le promoteur qui compte leur appliquer "une réduction de 50%" pour toutes les prestations.

A cause de l'accès un peu difficile de la structure, le promoteur qui était entouré de plusieurs confrères médecins, a plaidé pour l'amélioration du réseau routier dans cette zone du Golf.

 

Agence de Presse Sénégalaise (Dakar) 

24 décembre 2008

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives