Promotion de la santé en Afrique : Un projet pour corriger les inégalités sanitaires en milieu urbain PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 26 Mars 2008 13:00

L’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP)L’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) a procédé, le vendredi 21 mars 2008, à Ouagadougou, au lancement d’un projet dénommé "Inéquités en santé dans un contexte de croissance urbaine rapide en Afrique de l’Ouest". La ville de Ouagadougou connaît une croissance démographique de l’ordre de 4,3% par an. A ce rythme et selon les estimations des Nations unies, la capitale du Burkina Faso comptera plus de 2,5 millions d’habitants en 2025. Cette poussée démographique risque de mettre à mal les systèmes sociaux de santé, car les indicateurs de santé n’ont pas progressé en Afrique depuis les années 1980, contrairement aux autres régions en développement.

C’est pour parer aux difficultés en matière sanitaire que cette dichotomie peut poser que l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) a lancé le projet Inéquité en santé dans un contexte de croissance urbaine rapide en Afrique de l’Ouest.

Le présent projet lancé le 21 mars 2008 vise à mettre en place un observatoire urbain de la population et de la santé à Ouagadougou.

Selon le président de l’Université de Ouagadougou, le professeur Jean Koulidiaty, "l’objectif général de ce projet de recherche est de créer à Ouagadougou un système de surveillance sanitaire et démographique à l’échelle de la ville et d’utiliser ces données pour décrire et expliquer les disparités sanitaires, sociales et spatiales en vue de promouvoir le développement et la mise en œuvre de politiques sanitaires urbaines pour une réduction des inégalités en Afrique".

Et le directeur adjoint de l’ISSP, M. Banza Baya d’ajouter que, contrairement à ce que l’on pense, les problèmes de santé sont aussi cruciaux en ville qu’en milieu rural. Ce projet de recherche va concevoir sur la base des résultats et avec les autorités de santé publique de Ouagadougou, un certain nombre de programmes de santé pour tester le système de surveillance démographique et qui serviront aux planificateurs de santé urbaine. Le projet dans sa stratégie, procédera à un échantillonnage de la population de la ville de Ouagadougou. Un échantillon représentatif des cinq arrondissements de la ville de Ouagadougou servira de base de recherche.

Un projet-pilote lancé en 2002 à Ouagadougou dans les quartiers de Wemtenga et Taabtenga avec un échantillon de 5 000 individus a démontré qu’un observatoire urbain était réalisable. Le professeur Jean Couldiaty a salué la naissance de "ce projet innovateur" qui vient en complément aux efforts du gouvernement dans la lutte contre la pauvreté.

La participation à l’observatoire est ouverte à tous les organismes, institutions et ONG qui s’intéressent à la santé et autres secteurs sociaux de base à Ouagadougou.

Moumouni YAMEOGO

Source: Sidwaya

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives