Paludisme dans le Tuy: 654 morts en 6 mois PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 19 Juillet 2010 01:29

Le district sanitaire de Houndé a organisé le vendredi 9 juillet 2010 sa première session du conseil de santé. Le bilan des activités du premier semestre de l’année 2010 et les perspectives étaient à l’ordre du jour de la session. On retient surtout que la méningite a fait 23 victimes et le paludisme 654 au cours du premier semestre.

Le vendredi 9 juillet 2010, les membres du conseil de santé du district que sont les présidents des Comités de gestion (COGES), les Infirmiers-chefs de poste (ICP), l’équipe cadre de district et les autorités locales se sont réunis pour la première session de l’année dans la salle de conférences de la mairie de Houndé. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour : le bilan du plan d’actions à mi-parcours, le bilan des campagnes de poliomyélite, de schistosomiase et de filariose, la situation épidémiologique et le rapport du contrôle de gestion des formations sanitaires du 2e semestre 2009. Le plan d’actions de l’année est exécuté à 54% soit 20 activités réalisées sur 37 programmées. Le taux de mobilisation et d’absorption des finances est de 88,36%. Toutes choses qui réjouissent Mme Maïmouna Ouattara/Thiombiano, haut- commissaire du Tuy. Le médecin-chef du district, Dr W. Thomas Ouédraogo, a souhaité que les activités non réalisées soient reconduites pour le deuxième semestre. Sur le plan épidémiologique, on retient que la méningite a encore sévi. 23 personnes en sont mortes sur 77 cas enregistrés au cours du premier semestre. La première cause de consultation dans le district reste le paludisme avec 26 169 cas dont 654 décès. Au cours du 2e semestre toutes les 28 formations sanitaires, (1 CMA, 27 CSPS) ont été contrôlées par l’équipe cadre. Ce contrôle a concerné la gestion financière et matérielle des dépôts de médicaments essentiels génériques (MEG). Le rapport donne un écart négatif d’environ 500 000 F CFA. Dr Ouédraogo a indiqué que les infirmiers-chefs de poste fautifs vont donner des explications et signer des reconnaissances de dettes pour que ce manquant soit remboursé.

Yelkabo Rodrigue SOME (Collaborateur)

Le pays

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives