Utilisation des toilettes et lavage des mains:Des gestes simples qui sauvent PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 08 Juillet 2010 01:45

journées mondiales de lavage des mains et des toilettesLe Burkina Faso a commémoré de manière conjointe, le 6 juillet 2010 à Zorgho dans le Ganzourgou, les journées mondiales de lavage des mains et des toilettes. La cérémonie officielle était placée sous le patronage du ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, Laurent Sédégo, avec comme parrain le ministre de la Santé, Seydou Bouda.

Le 15 octobre et le 19 novembre de chaque année sont respectivement célébrées la Journée mondiale de lavage des mains et la Journée mondiale des toilettes. L’assainissement, à l’instar de l’éducation et de la santé, est un élément fondamental de la lutte contre la pauvreté dans le monde.

Partant de ce constat, l’Assemblée générale des Nations unies a lancé pour la première fois la Journée internationale du lavage des mains avec pour objectif de réduire de moitié le pourcentage des personnes n’ayant pas accès à un assainissement de base à l’horizon 2015.

Aujourd’hui, 10% des maladies dans le monde sont imputables à l’eau insalubre et au manque d’hygiène. Les pays en développement où se conjuguent faible niveau d’instruction et conditions précaires de vie, payent le plus lourd tribu face à ces maladies diarrhéiques qui pourtant peuvent être évitées pour peu que les populations adoptent des comportements hygiéniques élémentaires.

La commémoration des Journées mondiales des toilettes et du lavage des mains tout en soutenant l’objectif 4 du millénaire à savoir la réduction de la mortalité infantile et celle maternelle de 2/3 en 2015 vise à en ancrer les réflexes d’utilisation de latrines et de lavage des mains dans les mœurs des populations.

En effet, force est de reconnaître que ces réflexes ne sont pas encore bien ancrée dans les habitudes de la plupart des Burkinabè de manière générale. Il n’est pas rare de voir à longueur de journée des adultes manger sans se laver les mains.

Pour le ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, Laurent Sédégo, « la commémoration conjointe des deux journées vient rappeler combien il est important que la dimension hygiène et utilisation de toilettes soit prise en compte dans le vécu quotidien des Burkinabè si l’on veut améliorer la santé des populations ».

Cette année, la commémoration de la présente journée dédiée à la salubrité intervient exactement une semaine après l’appel de Boussé lancé par le chef de l’Etat le 29 juin dernier, dans le cadre de la campagne nationale de plaidoyer et de mobilisation pour l’accès à un assainissement adéquat.

Cette campagne, menée de manière conjointe par l’Etat burkinabè et la coalition Wash United, a pour finalité de mobiliser et d’informer tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre des actions d’assainissement afin d’aboutir à des interventions concertées et coordonnées. En rappel, Wash United est un projet fondé sur la base d’une vision commune : L’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène en encourageant l’utilisation des latrines dans les ménages et le lavage des mains au savon.

Avant de prendre congé des habitants de Zorgho dans le Ganzourgou, le parrain de la cérémonie, le ministre Seydou Bouda a invité chaque Burkinabè à s’approprier le slogan suivant : « L’utilisation des toilettes pour nos besoins et le lavage des mains à l’eau et au savon, des gestes simples qui sauvent ! ».

Alphonsine M. laure Ido

L'observateur

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives