Journée mondial de la Croix-Rouge:75 poches de sang recueillies pour le CNTS PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 18 Mai 2009 21:56

Quelques donneurs de sang

Le don de sang constituait l'une des activités phares dans la commémoration de la journée mondiale de la Croix-Rouge, le 8 mai 2009 à Ouagadougou. Les travailleurs de cette ONG et leurs partenaires ont pu offrir à l'occasion, plus d'une soixantaine de poches à la banque de sang. Le réseau humanitaire le plus vaste du monde, le mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge a commémoré ses 150 ans d'existence, le samedi 8 mai dernier. Au Burkina Faso cet anniversaire a été célébré pendant une semaine durant laquelle les travailleurs de la Croix-Rouge ont organisé une série d'activités dont le don de sang.

"Notre mission principale est d'œuvrer à l'amélioration de la condition de vie de la personne humaine", a indiqué le Dr Maxime Yaméogo, responsable santé de la Croix-Rouge. C'est donc guidés par cet esprit d'humanisme que les travailleurs ont jugé utile d'offrir un peu de leur sang. Ils ont été accompagnés dans leur élan de solidarité, par des élèves et étudiants. "Nous avons pu faire appel à ces scolaires et étudiants grâce à nos propagandistes", nous a fait savoir Dr Yaméogo. En effet, les propagandistes sont les volontaires en promotion du don de sang à la Croix-Rouge. Pour cette opération, les organisateurs prévoyaient recueillir 75 poches de sang au cours de la seule journée du 8 mai 2009. Quant nous quittions les locaux de la Croix-Rouge aux environs de 11 heures, le nombre de poches recueillies s'élevait déjà à 58. Et pour Maïmouna Ouattara, une des donneuses "c'est une joie de savoir que le sang que j'ai donné va sauver une vie". Elle invite pour cela, toutes les personnes en bonne santé à faire comme elle. A noter que mademoiselle Ouattara fait partie du club des donneurs de sang de la Croix-Rouge depuis deux ans. Ce don de sang est une bouffée d'oxygène pour le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) qui est actuellement angoissé à cause du démarrage très prochain de la saison hivernale. Pour le responsable de la collecte de sang au centre de transfusion sanguine, le Dr Samba Diallo "le fait d'avoir cette activité avec la Croix-Rouge est très importante pour nous. La Croix-Rouge est une structure leader en matière de mobilisation communautaire. Et comme il nous est difficile d'avoir du sang pendant la saison des pluies (NDLR : les donneurs sont en partie des élèves et étudiants qui sont en vacances en ce moment), vous imaginez donc ce que la Croix-Rouge peut apporter au centre de transfusion". Selon Dr Diallo, les besoins en sang actuellement sont de l'ordre de 80 poches par jour. Mais les besoins dépasseront 120 poches par jour en saison pluvieuse, indique le responsable de la collecte. Il serait donc difficile au centre de transfusion de faire face aux besoins en ce moment.

"Dépistage de VIH"

En plus de l'opération de collecte de sang, la Croix-Rouge a également organisé une séance de dépistage gratuit du VIH/Sida. Ouverte au public, cette opération s'est déroulée tout au long de la semaine. Les volontaires à cette opération étaient au bon soin d'un staff compétent en la matière. D'abord l'on organisait un entretien avant la séance de dépistage. Pour Reine Honorine Compaoré, étudiante en 1ère année de droit, la Croix-Rouge donne l'occasion aux personnels qui n'ont pas les moyens de se faire dépister, d'en profiter. "Il ya longtemps que j'ai fait mon test. Je l'ai fait cependant sans trop de crainte car je sais que je n'ai pas pris de risque," nous a-t-elle confié.

B. Léopold YE

Sidwaya

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives