Lutte contre le Sida : Le centre médical Saint Camille reçoit un cytomètre PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 24 Décembre 2008 13:19

Le Rotary club Ouagadougou Arc-en-ciel a remis, le vendredi 19 décembre 2008, un appareil cytomètre d’une valeur de 17 millions de F CFA au centre médical Saint Camille ainsi qu’un chèque de 1 million de F CFA pour l’achat de réactifs. Une avancée dans la lutte contre le Sida. Le centre médical Saint Camille vient de recevoir un cytomètre qui permettra un meilleur diagnostic et une meilleure prise en charge des personnes vivant avec le VIH/Sida. Le don, d’une valeur de 17 millions, est l’œuvre du Rotary club Ouagadougou Arc-en-ciel en partenariat avec le Rotary club Li Kata d’Italie, district 2110.

"Nous sommes particulièrement heureux d’offrir le cytomètre au centre médical Saint Camille qui est à l’avant-garde de la prévention et de la lutte contre le Sida au moyen de prestations de qualité et à moindre coût, orientées vers les couches sociales défavorisées", a déclaré le président du Rotary club Ouagadougou Arc-en-ciel, Me Adrien Zongo.

Pour davantage accompagner le Centre dans sa noble mission, les donateurs ont également remis un chèque de 1 million de F CFA pour l’acquisition d’une dotation initiale de réactifs nécessaires au fonctionnement de l’appareil.

Selon le Pr Jacques Simporé, généticien moléculaire et par ailleurs directeur du laboratoire biomédical du centre médical Saint Camille, à l’origine, le cytomètre conçu par l’armée américaine est un appareil permettant d’identifier certains parasites.

En particulier, il utilise un faisceau laser pour déterminer le taux de lymphocytes CD4 et CD8, cellules de défense immunitaires. "Les personnes vivant avec le VIH, si elles ont un taux de CD4 inférieur à 200 par micron-litre tendent vers la phase Sida. Plus le taux est élevé, plus ils ont des défenses normales", a précisé le Pr Simporé.

Le premier responsable du centre médical Saint Camille, le père docteur Salvatore Pignatelli a remercié la famille des rotariens pour le geste salvateur qui permettra un meilleur suivi et une meilleure prise en charge des personnes vivant avec le VIH/Sida. Il a souligné que le Centre a déjà fait un grand pas dans la prévention de la transmission mère-enfant. En effet, ce taux qui était de 30 à 40% a pu être réduit à moins de 2% grâce à la prévention et au suivi des mères et des enfants. Le gouverneur de district du Rotary, Raphaël Fiatty, a félicité le centre médical pour les résultats atteints dans la lutte contre le Sida et pour l’aide aux personnes démunies.

Il a apprécié le thème du Rotary international pour 2008-2009 qui est "Nourrir les rêves". Aussi a-t-il expliqué : "Ce thème appelle les clubs à focaliser davantage leur action sur le bien-être de la mère et de l’enfant. Il s’agit pour nous rotariens, de nourrir les rêves de la mère et de l’enfant".

Bachirou NANA

Sidwaya

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives