Lutte contre le Sida : L’Eglise évangélique marque un arrêt pour mieux sauter PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 04 Octobre 2008 13:18

Le Conseil national des évangéliques pour lutter contre le Sida (CNELS) organise du 1er au 3 octobre 2008, un atelier de consultation sur des questions relatives au VIH/Sida. Les communautés religieuses ne cessent d’apporter leur pierre à la lutte contre le VIH/Sida au Burkina Faso. C’est dans cette optique que le Conseil national des évangéliques pour lutter contre le Sida (CNELS) organise, du 1er au 3 octobre 2008, un atelier visant à répondre aux questions fondamentales et défiantes posées par la société. L’objectif de la rencontre est de solliciter les points de vue et l’engagement des leaders de l’église évangélique au niveau de la hiérarchie supérieure sur les questions sensibles liées à la lutte contre le VIH/Sida au Burkina Faso.

 Pour ce faire, les participants se pencheront sur des enseignements et pratiques de l’Eglise, discuteront et prodigueront des conseils sur certains points sensibles de la lutte contre le VIH/Sida. Ils développeront une collaboration pour faciliter une réponse chrétienne coordonnée contre la pandémie et produiront un communiqué final reflétant les observations, les engagements et la résolution de l’Eglise évangélique dans la réponse aux questions liées au VIH/Sida au pays des Hommes intègres. Ainsi, des thèmes comme vie familiale et éducation pour les enfants, les jeunes, les célibataires, les mariés, les veuves/veufs, et les personnes âgées, les coutumes et pratiques traditionnelles, le genre, stigmatisation et discrimination constitueront les sujets privilégiés de la rencontre. Financée par Pan African Christian Aids Network (PACANet) cette rencontre est une suite logique d’autres déjà tenues au profit du CNELS.

"La conférence qui se tient ce jour est donc l’aboutissement de ce long processus. Après tant d’actions sur le terrain, il était temps pour nous de nous arrêter et de porter un regard critique sur les acquis et envisager des perspectives qui permettront d’être plus percutant sur le terrain", a indiqué M. David Lompo, coordonnateur du CNELS. De ce fait, réfléchir sur certaines questions sensibles à la lutte contre le Sida s’imposait. "Les premiers responsables que sont les présidents de dénominations, les responsables d’ONG et d’associations sont les mieux indiqués pour se prononcer de manière appropriée et décisive sur ces questions à la lumière de la parole de Dieu" a relevé M. Lompo.

Quant à M. Pascal Ouédraogo chef du département chargé des communautés religieuses et costumières, ONG et OBC au SP/CNLS-IST représentant son patron, il a noté que cet atelier vient à point nommé en ce sens qu’il devra permettre de clarifier certains points sensibles qui jouent négativement sur la lutte contre le VIH/Sida au sein de la communauté évangélique. "Au regard du niveau atteint dans la lutte contre le VIH/Sida au Burkina Faso, ces assises s’imposent comme une nécessité en vue de renforcer davantage nos actions contre la pandémie", dira M. Pascal Ouédraogo.

Charles OUEDRAOGO

Sidwaya

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives