Centre hospitalier universitaire de Bobo : Le scanner officiellement fonctionnel PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 02 Juin 2008 13:50

Le premier scanner du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso est désormais fonctionnel. Il a été inauguré par le ministre de la Santé, Alain Bédouma Yoda, le jeudi 29 mai 2008.

Acquis en février 2008, ce scanner de haute performance a coûté la somme de 545 millions de F CFA entièrement financé par le budget de l’Etat. La dotation du CHUSS d’un tel outil traduit, selon le ministre Alain Yoda, la volonté du gouvernement d’équiper les plateaux techniques du département de la santé en matériel de haute technologie pour un meilleur diagnostic des maladies et une prise en charge qualitative des malades.

Le scanner qui a six (6) barrettes permet, de l’avis des spécialistes, d’explorer tous les organes et toutes les parties du corps humain avec « une révolution spatiale de 0,29 millimètres ». Sur le plan de la radioprotection, il permet d’avoir des images de qualité optimale pour un très faible niveau de dose de rayons X. « Parallèlement à ce scanner, le gouvernement veut mettre en place des capacités médico-chirurchicales pratiques pour le traitement des maladies que cet appareil aidera à découvrir », a déclaré M Yoda dans son discours inaugural.

Il s’agit notamment des tumeurs de toutes nature comme les cancers, les pathologies orthopédiques, urinaires, cérébro-spinales, digestives, gynécologiques et respiratoires. « Pour ce faire, un centre anticancéreux est en gestation au Burkina Faso, de même que des possibilités de pratiquer la chirurgie cardiaque », a ajouté M. Yoda. Le scanner de Bobo, la construction et l’équipement du nouveau CHU de Ouagadougou permettront à terme, selon le ministre Yoda, d’atteindre l’objectif de « zéro évacuation » hors du pays. « Ces choix stratégiques, qui s’accompagnent du renforcement du nombre et des compétences des spécialistes burkinabè, ne peuvent aider nos populations que si les utilisateurs de ces joyaux prennent conscience de leur rôle de responsables de la santé publique ».

C’est pourquoi, le ministre a exhorté les responsables des structures hospitalières et les spécialistes à veiller scrupuleusement à la maintenance des appareils acquis. Le directeur général du CHUSS Lansané Bangnagné a donné l’assurance qu’il en sera fait un bon usage. Il a aussi exprimé la fierté de tout son personnel et des populations de l’Ouest de disposer du scanner « le plus performant » de toute la sous-région. Le scanner du CHUSS est fonctionnel depuis le 25 avril 2008. A ce jour, 96 examens au scanner ont été faits gratuitement pour les malades hospitalisés. Les tarifs pour les examens seront bientôt fixés, pourvu qu’ils soient à la portée du citoyen lamda.

Clarisse HEMA

Sidwaya

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives